website
đŸŽ…đŸ» PROMO NOËL : Jusqu'Ă  -30% directement dans votre panier. Valable jusqu'Ă  MINUIT ! + LIVRAISON GRATUITE
Le Requin : Alimentation, Comportement, Reproduction

Requin -

Le Requin : Alimentation, Comportement, Reproduction

de lecture - mots

Le requin, l'une des nombreuses espĂšces de poissons cartilagineux au comportement prĂ©dateur qui constituent l'ordre des Selachii (classe des Chondrichtyens). Il existe plusieurs centaines d'espĂšces de requins, dont la taille varie de moins de 20 cm Ă  plus de 20 m, et qui peuvent vivre dans tous les environnements marins du monde 🌏. Ces animaux Ă©tonnants ont une rĂ©putation fĂ©roce et une biologie fascinante.

Les requins, avec les raies et les pocheteaux, constituent la sous-classe Elasmobranchii des Chondrichtyens. Les requins se distinguent toutefois des autres Ă©lasmobranches et ressemblent aux poissons ordinaires, par la forme de leur corps et par l'emplacement de leurs fentes branchiales de chaque cĂŽtĂ© de la tĂȘte. Bien qu'il y ait des exceptions, les requins ont gĂ©nĂ©ralement une peau dure de couleur gris terne, rendue rugueuse par des Ă©cailles ressemblant Ă  des dents. Ils ont aussi gĂ©nĂ©ralement une queue musclĂ©e, asymĂ©trique et retournĂ©e, des nageoires pointues et un museau pointu qui s'Ă©tend vers l'avant et sur une bouche en forme de croissant đŸ„ ornĂ©e de dents triangulaires acĂ©rĂ©es. Les requins n'ont pas de vessie natatoire et doivent nager en permanence pour ne pas s'enfoncer dans le fond.

Il existe plus de 400 espĂšces vivantes de requins (retrouvez quelques espĂšces de requins dĂ©taillĂ©s plus en profondeur), regroupĂ©es en 14 Ă  30 familles. Plusieurs espĂšces plus grandes peuvent ĂȘtre dangereuses pour l'homme. De nombreux requins font l'objet d'une pĂȘche commerciale 🚱. Cependant, la surpĂȘche Ă  la fin du XXe et au dĂ©but du XXIe siĂšcle a considĂ©rablement rĂ©duit les populations de certaines espĂšces de requins.

Peluche Requin Doux

1) Le Requin en 10 Secondes Top Chrono

  • NOM COMMUN : Requins
  • NOM SCIENTIFIQUE : Elasmobranchii
  • DIÈTE : Carnivore 🐟
  • HABITATS : Habitats marins, cĂŽtiers et ocĂ©aniques dans le monde entier
  • GROUPE DE BASE DES ANIMAUX :  Poissons
  • DURÉE DE VIE MOYENNE : 20 - 150 ans
  • TAILLE : 20 cm - 20 m
  • POIDS : Jusqu'Ă  11 tonnes
  • ÉTAT DE CONSERVATION : 32 % sont menacĂ©s, 6 % sont en danger et 26 % sont vulnĂ©rables au niveau mondial ; 24 % sont presque menacĂ©s

2) Description du requin

A- Les Diversités de cet Animal Marin

Les requins sont de formes, de tailles et mĂȘme de couleurs trĂšs variĂ©es. Le plus grand requin et le plus gros poisson du monde est le requin-baleine (Rhincodon typus), qui atteindrait une longueur maximale de 20 m 🚌🚌. Le plus petit requin serait le requin-lanterne nain (Etmopterus perryi), une espĂšce rare d'eau profonde d'environ 20 cm de long.

Requin Lanterne Nain

B- La Structure Corporelle du Requin

Les requins sont des poissons cartilagineux. Ils ont donc une structure corporelle formĂ©e de cartilage, au lieu d'os. Contrairement aux nageoires des poissons osseux, les nageoires des poissons cartilagineux ne peuvent pas changer de forme ni se replier le long de leur corps. MĂȘme si les requins n'ont pas un squelette osseux 🩮 comme beaucoup d'autres poissons, ils sont toujours classĂ©s avec d'autres vertĂ©brĂ©s dans la classe des Elasmobranchii. Cette classe comprend environ 1 000 espĂšces de requins, de raies et de pocheteaux (comme vu prĂ©cĂ©demment).

C- La Particularité des Dents de Requin

Les dents des requins n'ont pas de racines, de sorte qu'elles tombent gĂ©nĂ©ralement au bout d'une semaine environ. Cependant, les requins ont des dents de rechange disposĂ©es en rangĂ©es et une nouvelle peut venir prendre la place de l'ancienne en un jour. Les requins ont entre cinq et quinze rangĂ©es de dents đŸŠ· dans chaque mĂąchoire, la plupart en ayant cinq. Le requin a une peau dure qui est recouverte par des dents dermiques, qui sont des petites plaques recouvertes d'Ă©mail, semblables Ă  celles que l'on trouve sur nos dents.

MĂąchoire et Dents de Requin Tigre

D- Les Couleurs des Requins

Les espĂšces de requins sont de couleur indĂ©finie, variant du gris au crĂšme, brun, jaune, ardoise ou bleu, et sont souvent ornĂ©s de taches, de bandes, de marbrures ou de protubĂ©rances. Les requins les plus Ă©tranges đŸ˜Č sont les requins marteaux (Sphyrna), dont les tĂȘtes ressemblent Ă  des marteaux Ă  deux tĂȘtes et qui ont un Ɠil sur chaque tige. Le requin-tapis barbu (famille des Orectolobidae), dont les rabats de peau et la coloration protectrice ressemblent beaucoup au fond de la mer est encore plus Ă©trange que le requin marteau. Les noms communs des requins indiquent souvent les couleurs des espĂšces vivantes, telles que le requin bleu (Prionace glauca), le requin blanc (Carcharodon carcharias  ; Ă©galement connu sous le nom de grand requin blanc), et le requin citron (Negaprion brevirostris).

3) L’origine des requins

L'origine des requins est obscure, mais leur histoire gĂ©ologique remonte au moins au DĂ©vonien (419,2 millions Ă  358,9 millions d'annĂ©es). Les poissons fossiles ressemblant Ă  des requins sont apparus Ă  l'Ă©poque du DĂ©vonien moyen et sont devenus les vertĂ©brĂ©s dominants de la pĂ©riode du CarbonifĂšre (il y a 358,9 millions Ă  298,9 millions d'annĂ©es). Les requins modernes sont apparus au dĂ©but du Jurassique 🩖 (201,3 millions Ă  174,1 millions d'annĂ©es) et au CrĂ©tacé (145 millions Ă  66 millions d'annĂ©es), ils se sont dĂ©veloppĂ©s pour former les familles actuelles. Comme par exemple, le cĂ©lĂšbre mĂ©galodon. Dans l'ensemble, l'Ă©volution a trĂšs peu modifiĂ© la morphologie des requins, si ce n'est pour amĂ©liorer leurs mĂ©canismes d'alimentation et de nage. Les dents de requins sont trĂšs diffĂ©rentes selon les espĂšces, qu'elles soient fossiles ou modernes.

MĂ©galodon et Surfer

4) Aire de RĂ©partition et Mouvement des Requins

Les requins sont prĂ©sents dans les eaux peu profondes comme dans les eaux profondes, dans les environnements cĂŽtiers, marins et ocĂ©aniques du monde entier. Certaines espĂšces vivent dans des rĂ©gions cĂŽtiĂšres peu profondes, tandis que d'autres vivent en eaux profondes 🌅, au fond des ocĂ©ans et en pleine mer. 

Mais en gĂ©nĂ©ral, les aires de rĂ©partition gĂ©ographique des requins sont mal connues. Leurs dĂ©placements importants sont liĂ©s aux activitĂ©s de reproduction ou d'alimentation ou aux changements environnementaux saisonniers. Les retours de marquage de grands requins de la cĂŽte est des États-Unis indiquent des mouvements rĂ©guliers entre le New Jersey et la Floride, et des requins bleus ont Ă©tĂ© retrouvĂ©s aprĂšs avoir traversĂ© le sud de l'ocĂ©an Atlantique 🌎.

Requin Bleu qui Nage

Un aiguillat commun marquĂ© (Squalus acanthias) a Ă©tĂ© rĂ©cupĂ©rĂ© aprĂšs avoir parcouru environ 1 600 km en 129 jours. Les progrĂšs rĂ©alisĂ©s dans les technologies de suivi comprennent l'utilisation de marques satellites qui envoient un signal en continu aux satellites en orbite 🛰 lorsque le requin fait surface et rĂ©vĂšlent ainsi les mouvements nord-sud. Les mouvements transocĂ©aniques et les schĂ©mas d'errance et de migration commencent ainsi Ă  ĂȘtre compris pour de nombreuses espĂšces.

Quelques espĂšces du genre Carcharhinus, comme le requin-taureau, se dĂ©placent facilement dans les eaux salĂ©es, douces et saumĂątres. Les requins fluviaux 🏞 sont de taille petite Ă  moyenne et sont exceptionnellement voraces et audacieux.

Requins Taureau et Tigre

5) Le RĂ©gime Alimentaire de ce Vorace Aquatique

Les requins sont des carnivores, et ils chassent et mangent principalement des poissons 🐠, des mammifĂšres marins comme les dauphins 🐬 et les phoques , et d'autres requins. Certaines espĂšces prĂ©fĂšrent ou incluent dans leur rĂ©gime alimentaire les tortues et les mouettes, les crustacĂ©s et les mollusques, ainsi que le plancton et le krill 🩐.

Les habitudes alimentaires varient surtout en fonction des mĂ©thodes de recherche de nourriture et de la dentition. Par exemple, le requin-baleine (Rhincodon typus) et le requin pĂšlerin (Cetorhinus maximus), qui peuvent tous deux peser plusieurs tonnes, sont des gĂ©ants inoffensifs qui vivent du plancton extrait de la mer 🌊 par des branchies modifiĂ©es. Le requin-baleine peut atteindre 18 mĂštres de long, tandis que le requin-pĂšlerin peut atteindre 14 mĂštres Ă  l’ñge adulte.

Requin PĂšlerin

Tous les autres requins se nourrissent de petits requins, de poissons, de calmars 🩑, de pieuvres, de crustacĂ©s, d'autres invertĂ©brĂ©s et, chez certaines espĂšces, de dĂ©chets. Parmi les espĂšces les plus prĂ©datrices, la plus grande est le requin blanc, un animal vorace de 6 mĂštres, qui s'attaque aux phoques, aux dauphins, aux tortues de mer, aux gros poissons et parfois aux hommes. Le requin du Groenland (Somniosus microcephalus), plus paresseux dans les eaux profondes et froides, se nourrit de phoques, de gros poissons et mĂȘme de rennes qui nagent ; il peut aussi fouiller les carcasses de baleines 🐋.

Mais en gĂ©nĂ©ral, les requins se nourrissent de poissons et attaquent souvent en bancs. Les espĂšces de haute mer telles que le requin maquereau (Lamna), le requin mako (Isurus) et le requin renard (Alopias) se nourrissent frĂ©quemment prĂšs de la surface et sont trĂšs recherchĂ©s pour le sport avec une canne et un moulinet 🎣. Ces requins de haute mer, aux lignes fuselĂ©es et aux nageoires puissantes, se nourrissent de thons rapides, de marlins,... Les espĂšces de requins qui se nourrissent au fond de l'eau ont des formes robustes et ont des tĂȘtes Ă©moussĂ©es. Ils ont tendance Ă  avoir des habitudes plus lentes. Ces mangeurs de mollusques et de crustacĂ©s ont souvent des dents grossiĂšres.

Requin qui Mange un Autre Requin

6) Le Comportement des Requins

A- Comportement Alimentaire du Requin

Les requins peuvent s'abstenir de s'alimenter pendant de longues pĂ©riodes et, en captivitĂ©, ils peuvent refuser de se nourrir. L'alimentation est inhibĂ©e chez les grands mĂąles pendant la parade nuptiale et chez les femelles gravides (qui porte un embryon ou un fƓtus) lorsqu'elles se trouvent dans les aires de reproduction. Les zones sĂ©lectionnĂ©es pour la mise bas sont gĂ©nĂ©ralement exemptes de grands requins 🚹.

Les requins encerclent leur proie, apparaissant de façon dĂ©concertante comme sortis de nulle part et s'approchant frĂ©quemment par le bas. Le comportement alimentaire est stimulĂ© par le nombre et la nage rapide lorsque trois requins ou plus apparaissent en prĂ©sence de nourriture. L'activitĂ© passe de cercles serrĂ©s Ă  des passages rapides entrecroisĂ©s 🔀. Sous l'effet de forts stimuli alimentaires, l'excitation peut s'intensifier et se transformer en une surcharge sensorielle qui peut entraĂźner une alimentation cannibale, ou "frĂ©nĂ©sie du requin", dans laquelle les requins blessĂ©s, quelle que soit leur taille, sont dĂ©vorĂ©s.

Requin au Milieu d'un Band de Poisson

B- Comment le Requin Localise sa Nourriture ?

Pour localiser sa nourriture, le requin utilise principalement ses sens chimiques, en particulier l'odorat 👃. L'acuitĂ© visuelle 👀 est adaptĂ©e Ă  la localisation Ă  courte et longue distance et Ă  la distinction des objets en mouvement par rĂ©flexion plutĂŽt que par couleur, sous une lumiĂšre faible ou forte. Les organes des fosses situĂ©es au-dessus du corps servent de rĂ©cepteurs de toucher 🖐 Ă  distance, rĂ©agissant au dĂ©placement produit par les ondes sonores. Des signaux pulsĂ©s irrĂ©guliĂšrement en dessous de 800 hertz amĂšneront rapidement les requins Ă  un point donnĂ©, suggĂ©rant une orientation acoustique Ă  partir de distances considĂ©rables.

En outre, l'Ă©lectrorĂ©ception et la capacitĂ© de dĂ©tecter des activitĂ©s Ă©lectriques infimes, fonctionne efficacement Ă  courte distance chez les requins. L'Ă©lectrorĂ©ception ⚡ est peut-ĂȘtre le dernier systĂšme sensoriel utilisĂ© pour diriger les requins vers une proie vivante juste avant qu'ils ne la capturent.

Requin Polaire en Eau Sombre

C- Les SystÚmes Complexes des Requins 

Les requins ont un systĂšme de lignes latĂ©rales le long de leurs flancs qui dĂ©tecte les mouvements de l'eau. Ce systĂšme aide le requin Ă  trouver des proies et Ă  contourner d'autres objets la nuit ou lorsque la visibilitĂ© de l'eau est mauvaise. Le systĂšme de lignes latĂ©rales est constituĂ© d'un rĂ©seau de canaux remplis de fluide sous la peau du requin. Les ondes de pression dans l'eau de mer autour du requin font vibrer ce liquide đŸ§Ș. Ce liquide est Ă  son tour transmis Ă  la gelĂ©e dans le systĂšme, qui le transmet aux terminaisons nerveuses du requin et le message est relayĂ© au cerveau.

Les requins ont besoin de maintenir l'eau en mouvement sur leurs branchies pour recevoir l'oxygĂšne nĂ©cessaire. Mais tous les requins n'ont pas besoin de se dĂ©placer constamment. Certains requins ont des spiracles, une petite ouverture derriĂšre les yeux, qui forcent l'eau Ă  traverser leurs branchies afin que le requin puisse rester immobile lorsqu'il se repose đŸ’€.

Requin qui Dort en Nageant pendant la Nuit

Les requins qui ont besoin de nager constamment ont des pĂ©riodes actives et reposantes plutĂŽt que de subir un sommeil profond comme nous le faisons. Ils semblent "nager en dormant", certaines parties de leur cerveau semblant moins actives lorsqu'ils continuent Ă  nager 🏊.

Les informations sur les requins et les actions individuelles et collectives ont permis de mieux comprendre leur comportement. Comme les grands requins se nourrissent des petits, l'habitude de la sĂ©grĂ©gation par taille semble vitale pour leur survie. Dans un groupe uniforme, la dominance entre les diffĂ©rentes espĂšces est apparente dans la compĂ©tition alimentaire, ce qui suggĂšre un ordre dĂ©fini. Tous les requins se tiennent Ă  l'Ă©cart des requins-marteaux, dont la maniabilitĂ©, renforcĂ©e par l'effet de gouvernail de la tĂȘte 🔹, leur donne un avantage de nage par rapport aux autres requins.

Groupe de Requin Marteau

7) Reproduction, Progéniture et Durée de Vie du Requin

A- Reproduction et Progéniture de cette Légende des Océans

La fĂ©condation chez les requins est interne. Le mĂąle introduit le sperme dans la femelle 🔞 en utilisant des organes copulatoires spĂ©ciaux (claspers) dĂ©rivĂ©s des nageoires pelviennes. 

Certaines espĂšces de requins sont ovipares, c'est-Ă -dire qu'elles pondent des Ɠufs đŸ„š. D'autres sont vivipares et donnent naissance Ă  des petits vivants. Parmi ces espĂšces vivipares, certaines ont un placenta comme les bĂ©bĂ©s humains đŸ‘¶, et d'autres non. Dans ces cas, les embryons de requins se nourrissent d'un sac vitellin ou de capsules d'Ɠufs non fĂ©condĂ©s remplies de jaune.

Oeufs de Requin

Certaines espĂšces peuvent mĂȘme consommer leurs frĂšres et sƓurs avant leur naissance. Comme avec le requin-tigre des sables oĂč les choses sont assez compĂ©titives. Les deux plus gros embryons consomment les autres embryons 🍳 de la portĂ©e. 

B- La Longévité des Requins

Bien que personne ne semble le savoir avec certitude, on estime que le requin-baleine, la plus grande espĂšce de requin, peut vivre jusqu'Ă  150 ans đŸ§™â€â™‚ïž, et que beaucoup de petits requins peuvent vivre entre 20 et 30 ans.

Vieux Requin Baleine

8) Les Requins et les Humains

La mauvaise publicitĂ© faite autour de quelques espĂšces de requins a condamnĂ© les requins en gĂ©nĂ©ral Ă  l'idĂ©e fausse qu'ils sont de vicieux mangeurs d'hommes ❌. En fait, seules 10 espĂšces de requins sur l'ensemble des espĂšces (environ 400) sont considĂ©rĂ©es comme dangereuses pour l'homme. Tous les requins doivent cependant ĂȘtre traitĂ©s avec respect, car ce sont des prĂ©dateurs, souvent dotĂ©s de dents acĂ©rĂ©es qui pourraient leur infliger des blessures (surtout si le requin est provoquĂ© ou se sent menacĂ©).

En Australie, en Nouvelle-ZĂ©lande, en Afrique du Sud et ailleurs le long des cĂŽtes oĂč les requins sont considĂ©rĂ©s comme une nuisance ou une menace pour l'homme, les plages publiques 🏖 sont souvent dotĂ©es de tours de guet, de cloches, de sirĂšnes ou de filets. Depuis 1937, le maillage est utilisĂ© au large des plages australiennes pour attraper les requins, Ă  l'aide de filets maillants suspendus entre les bouĂ©es et les ancres, parallĂšlement Ă  la plage et au-delĂ  de la ligne de fracture. Les filets engrĂšnent les requins de toutes les directions et, bien qu'ils ne touchent ni la surface ni le fond et qu'ils soient bien espacĂ©s, les filets permettent un contrĂŽle simple et efficace.

Requins Citrons sur une Plage

L'espĂšce la plus redoutĂ©e est le requin blanc, dont la prĂ©sence irrĂ©guliĂšre dans les eaux cĂŽtiĂšres amĂ©ricaines est associĂ©e Ă  des attaques peu frĂ©quentes le long de la cĂŽte californienne et ailleurs. Les autres requins impliquĂ©s dans les attaques contre l'homme sont le requin tigre (Galeocerdo cuvier), le requin taureau, le requin ocĂ©anique Ă  pointe blanche (C. longimanus), le requin bleu et le requin marteau. Bien sĂ»r, plus le requin est gros 🩈, plus l'attaque est redoutable, mais plusieurs petits spĂ©cimens peuvent Ă©galement ĂȘtre dangereux, ce que confirment les attaques saisonniĂšres au large de la cĂŽte sud-est des États-Unis.

Toutes les rencontres avec les requins ne peuvent pas ĂȘtre qualifiĂ©es "d'attaques". Des Ă©tudes ont suggĂ©rĂ© qu'une mĂ©thode plus prĂ©cise de signalement des incidents impliquant des requins et des humains placerait les rencontres dans l'une des quatre catĂ©gories 📋, plutĂŽt que d'appeler chaque rencontre une attaque. Ces catĂ©gories pourraient inclure :

  • Observations de requinsÂ đŸ€ż
  • Les rencontres avec des requins qui ne mordent pas, mais qui peuvent entrer en contact avec un kayak, une planche de surf 🏄‍♀ ou un autre objet
  • Les morsures de requin entraĂźnant des blessures non mortelles đŸ©ł
  • Morsures de requin mortelles ☠
Requin Bouledogue avec des Plongeurs

    Les attaques contre les humains se produisent lorsque les requins ont faim, sont harcelĂ©s ou, dans certains cas, dĂ©fendent leur territoire, bien que de nombreuses interactions avec les humains semblent plus susceptibles d'ĂȘtre dues Ă  une erreur d'identitĂ©. La provocation est accrue par les vibrations de coups de pied ou de coups de poing que les gens font dans l'eau (qui, pour les requins, ressemblent aux mouvements irrĂ©guliers d'un poisson blessĂ©), la prĂ©sence de poissons harponnĂ©s ou d'appĂąts dans l'eau, ou la prĂ©sence de sang provenant de blessures ou de menstruations peuvent attirer un requin 😳. La plupart des blessures se produisent sur les membres infĂ©rieurs et les fesses. On estime qu'il y a environ 100 attaques de requins par an dans le monde. Moins de 25 % d'entre elles sont mortelles, principalement Ă  la suite d'une hĂ©morragie ou d'un choc. Il faut cependant noter que les attaques de requins sont beaucoup moins frĂ©quentes que les autres mĂ©saventures aquatiques.

    9) Les Requins sont Menacés, Protegeons-les !

    Paradoxalement, les humains sont une plus grande menace pour les requins que les requins ne le sont pour nous. De nombreuses espĂšces de requins sont menacĂ©es par la pĂȘche ou les prises accessoires, qui entraĂźnent la mort de millions de requins đŸ‘» chaque annĂ©e. Comparez cela aux statistiques sur les attaques de requins : alors qu'une attaque de requin est une chose horrible, il n'y a qu'une dizaine de dĂ©cĂšs dans le monde chaque annĂ©e dus aux requins.

    PĂȘche Commerciale Requin Mort

    Comme il s'agit d'une espĂšce Ă  longue durĂ©e de vie et qu'ils n'ont que quelques jeunes Ă  la fois, les requins sont vulnĂ©rables Ă  la surpĂȘche. Beaucoup sont capturĂ©s accidentellement dans les pĂȘcheries ciblant les thons et les marlins, et un marchĂ© croissant d'ailerons et de viande de requin pour les restaurants a Ă©galement un impact sur diffĂ©rentes espĂšces. L'une des menaces est le gaspillage 🙈 que reprĂ©sente la pratique du shark-finning.

    10) Le Shark-Finning

    Parmi les menaces humaines auxquelles les requins sont confrontĂ©s, on trouve le shark-finning, un  terme anglais qui dĂ©signe une pratique cruelle qui consiste Ă  prĂ©lever les nageoires latĂ©rales et dorsales et la partie infĂ©rieure de la nageoire caudale d'un requin par les opĂ©rations de pĂȘche commerciale et autres dans le monde entier. AprĂšs que le requin a Ă©tĂ© capturĂ© et que ses ailerons ont Ă©tĂ© enlevĂ©s, son corps, qui est trĂšs probablement encore vivant, est souvent jetĂ© par-dessus bord 🗑 pour Ă©conomiser du poids et de l'espace de chargement. 

    Shark Finning Aileron de Requin Coupé

    On pense que cette pratique est apparue en Chine vers l'an 1000 de notre Ăšre, principalement dans le but de fournir des ailerons pour la soupe aux ailerons de requin servie aux invitĂ©s lors d'occasions sociales đŸ€” oĂč le plat est symbolique du statut de l'hĂŽte. Bien que la plupart des produits Ă  base d'ailerons de requins soient commercialisĂ©s via Hong Kong, certains sont envoyĂ©s sur les marchĂ©s locaux du monde entier qui approvisionnent les restaurants. La demande mondiale annuelle de soupe d'ailerons de requins se traduit par la rĂ©colte de dizaines de millions de requins chaque annĂ©e.

    Les campagnes menĂ©es par les groupes de dĂ©fense des animaux et les Ă©cologistes ont dĂ©couragĂ© la consommation de soupe d'ailerons de requins. Depuis 2011, certains restaurants du monde entier ont retirĂ© la soupe de leur menu et depuis 2012, elle n’est plus servie lors des rĂ©ceptions officielles đŸŸ de l'État chinois.

    Soupe d'Ailerons de Requins

    Les tissus des ailerons de requins sont connus pour contenir la neurotoxine BMAA (bĂȘta-mĂ©thylamino-L-alanine), produite par les cyanobactĂ©ries (algues bleues). La consommation d'eau et d'aliments contaminĂ©s par la BMAA a Ă©tĂ© liĂ©e Ă  certaines formes de maladies neurodĂ©gĂ©nĂ©ratives đŸ€Ż chez l'homme.

    11) L'État de Conservation des Requins

    L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a Ă©valuĂ© plus de 60 espĂšces de requins pĂ©lagiques et de raies. Environ 24 % d'entre elles sont classĂ©es comme quasi-menacĂ©es, 26 % comme vulnĂ©rables et 6 % comme menacĂ©es d'extinction 🚹 au niveau mondial. Environ 10 espĂšces sont classĂ©es en danger critique d'extinction.

    Flotte de Navires Sea Shepherd

    12) Comment lutter contre le shark finning ?

    Bien qu'interdit par l'union europĂ©enne en 2012, le shark finning persiste en Asie et dans d'autres rĂ©gions du monde. Comme vous avez pu le voir prĂ©cĂ©demment, cette pratique ne laisse pas indiffĂ©rent ! Mais heureusement, sans tout lĂącher, partir Ă  l'autre bout du monde 🌏 et lutter contre tout cela, on peut agir autrement.

    Tout d'abord, la chose la plus simple et Ă©vidente est de ne pas consommer d'ailerons de requin ou de soupe d'ailerons. Ensuite, vous pouvez sensibiliser votre entourage, et aussi faire attention Ă  ne pas consommer de poisson ou de produits marins qui en pourraient entraĂźner la mort de dauphins, requins ou autres crĂ©atures marines dans les fillets de ces gros bateaux de pĂȘche commerciale. Une autre solution, assez connu du grand public est de soutenir l'organisation internationale Sea Shepherd qui a pour but de prĂ©server les ocĂ©ans par ces diverses actions, sa prĂ©sence mondiale et sa flotte de navires.

    Collection Peluche Requin


    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que pour Ă©viter tout commentaire malveillant, les commentaires doivent ĂȘtre approuvĂ©s avant d'ĂȘtre affichĂ©s